Carbet Bois Bandé

Ce week-end, nous sommes allés dans un carbet sur la rivière Acarouany. Pour nous y rendre, nous avons dû effectuer la route en direction de Mana. Soit une distance de 222km en partant de Cayenne.

20171028_143928

Après 20 minutes de pirogue, nous sommes enfin arrivés au carbet.

20171028_144739

20171029_100502

Une petite pause pour décompresser et nous changer les idées. Loin de la ville, de la pollution et des embouteillages. Profitons des bienfaits de la nature : baignade dans la rivière Acarouany, grillade, repos.

20171028_173353

Une fois nos batteries rechargées, nous avons fait une randonnée qui avait pour objectif : la découverte des techniques de chasse Hmong.

DCIM103GOPRO

A l’aide d’une petite ficelle attachée aux deux bouts de bois, l’animal passant par là, déclenchera le dispositif qui enfoncera une flèche dans son corps. Ce piège Hmong permet d’attraper des pakiras*, des agoutis* ou d’autres animaux de la forêt Guyanaise.

20171028_165026

Cet autre piège permet de tenir des animaux plus petits, tels que : le hocco*, la perdrix, le canard sauvage etc.

Lorsque l’animal passera, il appuiera sur une petite planche de bois recouverte de terre qui déclenchera un mécanisme. La corde préalablement installée, serrera la patte de l’animal et le projettera en l’air. Le système est fait pour que l’animal ne puisse plus toucher le sol avec ses quatre pattes. Il aura donc une ou deux pattes en l’air. Il sera pris au piège. Hi ! Hi ! Hi !

Nous avons pu observer un bois cathédrale. Cet arbre permet à un individu qui se perd en forêt de se faire entendre des kilomètres à la ronde. Il lui suffit de prendre un bout de bois et de taper sur les racines de l’arbre. Le bruit provoqué, raisonnera très loin dans la forêt et permettra aux gens de le retrouver.

DCIM103GOPRO

Le lendemain, nous sommes rentrés à Cayenne avec pleins de bons souvenirs dans la tête. Sur le chemin du retour, nous nous sommes arrêtés à Organabo pour nous rafraîchir.

20171029_132107

La vie est belle non !

Lagwiyann to bèl,bèl,bèl,

bèl ti koté annan lamazoni…

DCIM103GOPRO

 

PATOU

 

le hocco*: gros oiseau sauvage pouvant atteindre 90 cm de hauteur, très connu en Guyane. Plus gros qu’une oie, il possède un plumage uniformément noir à l’exception de son bec qui est jaune et noir.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s